ARK NETWORK reference.ch · populus.ch    
 

  TIMBI MADINA 

 Home  | Livre d'Or  | Album-Photo  | Contact  

 

 

Rubriques

Liens


pour ceux qui vivent loin de timbi

........................... 
 
 
 
 
 
Gine : Goyki Alhajji Mammadu Bah kin yottike Konaakiri  
 
Sunday, 31 May 2009 10:04  
 
Kɗl : Alfaa A. Ɓ. Jallo, Gabon. 
 
 
Dewo, 31-05-2009- 
 
Nyannde 28-05-2009 dente Gineyankooɓe e musiɓɓe e yiɓɓe e ɓaŋŋeeji ɗin fow e Erop : Faransi, Beljik, Suwis, Holand e Espaanyi foottuno e nJamndi 10 tew ka labutaani Paul Brousse de Paris fii hiwrondirgol e ƴettugol goyki (furee) Hooreejo Teddungal Fedde Kawtital Cemmbe Demokarasiyankooje Gine (UFDG), ɗum ko Alhajji Mammadu Ɓooyi Bah faatiiɗo e 26 duujal (mee) 2009, e battane nawnaare, e nder Pari, Farans. 
 
Salon mo jonndeeji 200, eɓɓanooɗo on fii kuugal ngal, tawi waawataa yonande cente yimɓe mooɓondirɓe ɓen. Ɓayri yeewtuɗo on e innde ɓeynguure faatoraande nden weddike konngol toolnirgol ngol e jaɓɓorngol ngol, konngol duhiiɓe ɓen ɓeydaama ɗon, on tuma hooreejo (UFDG) Alhaji Mammadu Sellu Dalen Jallo ƴetti yeewtere fii jaarnugol mooɓondirɓe ɓen, sabu ko mo kala, memminori ka woniri.  
 
On tuma tummbondiraa e ɗee cente yimɓe, teeŋtinii non ɗum hawri kadi e nyalaande golleteende e mum : « ko e innde Gine fow tumbondiraa ka salon ɗoo hannde, gila ka rewo haa ka worgo, e ka fuɗnaaange haa ka hiirnaange. ɗum ɗoo ko seedee wonnde Alhajji Mammadu Bah, e nder nguurndam makko, o yiɗii Gine, leydi makko ndin, no ndi didori non mes ». 
 
Hino haani anndintingol wonnde hino tawanoo e ngal hiwrondiral wakiiluuɓe ko ɓuri jaalaade kon e feddeeji laamuyankooji ɗin Gine : fedde UFR nde Md Sidiya Tuuree, UPR nde Md Usmaani Bah, UDF tawi wakiilu mayre ko Md Baadikko, FUDEC tawi wakiilu maayre ko hooreejo mayre on tigi Md Faransuwaal Lonsini Faal, ɗum hawrondiri himo Faransi.  
 
Peeral.com hunpitike wonnde goyki Mawɗo Demokrasii Gine on, Alhajji Mammadu Bah, yottike Konaakiri e mawnde (juma) njamndi 18 kiikiiɗe, himo ronndaa e eropulen Airbus A330 mo kompanyii Air Faransi. 
 
Tawi ko wondi e goyki kin ko Alhajji Sellu Dalen Jallo, hooreejo (UFDG) on, e jiwɓe Bah Mammadu ɓen ɗiɗo, Kade e Aysatu e keynguujo makko on Sonna Mariyama Bah.  
 
Jamaa mawɗo hino sabbinoo ɓe, ko yahi njamndiiji heewuɗi, ka erepooru Gbesiya ka laamorde Konaakiri, fii jaɓɓaagol ɓe… 
 
Kono waɗtanaama yiila, wonnde hay goooto e ɗowgu laamuu ngun e tere koninkeeɓe CNDD ɓen yi’aaka hakkunde jamaa mooɓiiɗo on. 
 
Kono feewndo Mawɗo Mammadu Bah wonnoo Pari, hino waalii e ndaɗɗudi nawnaare makko, hooreejo laamu CNDD ngun ƴeeŋinno mo e martaba jambaareeɓe gollanɓe leydi ndin, haanduɓe e teddungal. 
 
Gila ka erepooru haa ka Labutaani Inyaas Diinin, guluuje yimɓe hino darii, hino ƴeewa, woɓɓe hino ka hoore koleeje ƴanngal (pont) woɓɓe goo hino darii e sera ɗatal ngal, ka erepooru tawi rewɓe ɗuuɗuɓe hino wulla, lappol otooje e putuputuuji focciingol, yaadi e lappi yimɓe jolkondirɗi hino iwtiri ɓaawo goyki kin, ɗum hino anndintina en nyalɗi Bah Mammadu ka oorngal woote e hinaande 1993 e 1998. 
 
Feewndo ɗoo goyki kin hino ka marirde fureeji labutaani Inyaas Diin. 
 
Ɗowgu ngun hino eɓɓi waɗangol mo hiwrondiral ngenndiyankewal e dewo (ala). Goyki makko kin arnete ka palee de peepul, tabitirde parlaman ngenndiyankeejo kiɗɗo on, nokku ka Bah Mammadu nyiiɓi fodde Duuɓi 7. 
 
E aaɓunde (tenen), goyki kin naɓirte ka ɗatal haa Dinngiraawii, ka o iwi ton, fodde km 500 hakkunde ɗon e ka Laamrde Konaakiri, hedde ka rewo leydi ndin. Suɗrugol ngol hawroyay e mawbaare (talaata); ka ɓaawo fanaa.  
 
Dinngiraawii, ko saare taariikayankoore nde Almaami Umaru Timmbo (Almaami fuuta 10-ɓo on) weernunoo e mum Sayku Umaru Taal, anndiraaɗo Shayku Umaru Alfuutiyyu hedde 1840, on tuma, kanko Sayku Umar Taal o sinci ndee saare, o moƴƴini duɗal ka o janngina o saakita laawol Tijjaaniya ngol, o darni ton juulirde hinde ɗon haa hannde, hinde anndiraa Juulirde Sayku Umaar Taal. 
 
Ko ɗoo muraandu ndun feewndii, kala ko hesɗi e mum, peeral.com humpitay on si Alla jaɓii. Yo Alla hinoo Bah Mammadu, yaafoo mo. 
 
 
 
 
 
 
 
le 17 JUILLET 2008 
 
Koolol (festival) Fulbe, Briksel ñalnde 15 & 16 lewru juko (AOUT) darotoondu.  
 
 
 
Kawtital Fulɓe ɓurngal mawnude ngal e nder winndere ndee, jogiingal cate ɗuuɗuɗe, e nder leyɗe seertuɗe, inneteengal Tabital Pulaaku Winnderewal (International), hino mari yuɓɓinde koolol e nder Briksel, hikka kadi. 
 
 
 
Rowani, catal Tabital Pulaaku Beljik yuɓɓiniino mbatu mawngu, nantungu innde e nder winndere ndee. Nde tawnoo non nootaandu yimɓe ɓen rowani, hollirii weltaare e nafoore sugu ngun mbatu wonande Fulɓe e njaatigiiɓe Fulɓe, ko ɗum waɗi hikka kadi, e ardungal Ibraahiima Timmbo, e ballondiral cate Tabital Pulaaku Orop, eɓɓoore lelnaama holno mbatu ɗiɗaɓu nguu laatorta, ñalnde 15 & 16 lewru juko (august) darotoondu. 
 
 
 
E nder ɗeen balɗe ɗiɗi, cofte e golle heewuɗe waɗete. Himen jantanoo on ɗoo yoga e majje: 
 
 
 
*Cofte: 
 
 
 
Mbatu (Conference). 
 
Jonndeeji (Workshops). 
 
Weeɓintinooje (Exhibitions). 
 
Hiirdeeji (Concerts).  
 
 
 
*Faandunndeeji/Objectives: 
 
 
 
Semmbingol Pulaaku men yawtungu keeri, saakitiingu e nder leyɗe men buy seertuɗe. 
 
Reerɗingol yimbe ben tawtoreede e kawtite men wonuɗe e nder winndere nden, kame darodagol majje e Tabital Pulaaku, fii ɓamtugol, reena, ayana, dannda renndooji men. 
 
Ndaarugol nokkuure fottinoore en, jogoɗen saccaango (network) laaɓungo, sincen (sosen) laabi gollirɗi no fottiren, rennden, faamondiren hakkunde men. 
 
Fensitugol laɓɓina men Pulaaku e woɗɗeendi (dimension) mum renndo-pineyankeeri (socio-cultural). 
 
 
 
*Jeewte e yeewtooɓe: 
 
Tiitoonde 1: Yeewtere Fonnugol Fulfulde: Ɗemɗe-Pinal e ɓamtaare (Theme 1 Harmonisation of the Fulfude language: Languages - Culture and Development)  
 
Yeewtoowo (conferencier): Dr. Issa Diallo.  
 
 
 
Tiitoonde 2: Gollidooɓe, rewɓe e waylaare (Companies, women and change):  
 
Kuugal rewɓe hella dogudu ɓamtaare e nder renndo men-ñaandi (Role of women in the development process of our society – gender)  
 
Yeewtoowo: Madam Hindu Oumarou. 
 
 
 
Tiitoonde 3: Njananiri Fulɓe e ɓamtodal (Diaspora Fulbe and co-development):  
 
Kuugal njananiri e heccinɗingol Tabital Pulaaku-Stratijii wiltino-jawdi (Role of the diaspora to reinvigorate Tabital - Strategy of fundraising). 
 
Yeewtoowo: Hamett Watt  
 
 
 
*Nokku Jonndeeji (Workshops Place) :  
 
 
 
Jonnde 1 : Mbodo janngugol, ɗemngal e pinal. (Reflection on literacy, language and culture).  
 
Jonnde 2 Mbodo yuɓɓingol e laabi mum. (Reflection on organization and method).  
 
Jonnde 3 Mbodo eɓɓugol e stratijii maro-jawdi. (Reflection on planning and Financial strategy).  
 
 
 
*Hiirdeeji (concerts): 
 
 
 
En yi’oyay yimooɓe kelɗuɓe, wano : Lama Sidibé e Petit Yero – Guineé. Mamadou Dem – Mauritanie. MOHAMED Bah-Sierra Leone. Baba Kanouté - Guineé Bissau. Doura Barry –France. Malick Pathe Sow e Issa M’baye -Belgique Samba Jango – Groupe Amok e Aishe Sade – Belgique… 
 
 
 
Seenee (aree) haa heewa yo banndiraaɓe tedduɓe, gollal ngal ko kafuuji men, gooto fof yo rokku fotde mbawdi mum, wonana en ballal e nduu muraadu men hittundu, ɓamtooru leñol men. 
 
 
 
Kala ko on gelaaki (faamaali), hiɗon waawi noddude wootere e ɗee tonngooɗe ley 
 
ɗoo, malla naɓon nulal faa e imeel winndiiɗo ɗon on:  
 
 
 
Contact: timisac2003@yahoo.fr tel: 0032/487201940  
 
0032/495345711 - 0032/485230412- 0032/496954709  
 
 
 
On jaaraama fota. 
 
 
 
Kudol: Saajo bah  
 
 
 
 
Le 23 AVRIL 2008 
 
Suicide d'une compatriote en Allemagne 
 
 
Une compatriote du nom de Adama Hawa Diallo originaire de Madina-Djondjan, dans la sous-préfecture de Tchontchan (Télimélé) et vivant en Allemagne se serait donnée la mort le 15 avril2008, suite aux menaces d'expulsion qui pesaient sur elle. C'est du moins ce que Guinéenews a appris via un courrier électronique qui nous a été adressé à cet effet.  
 
En effet, âgée d'à peine 24 ans, Adama Hawa Diallo vivait depuis trois ans à Höffelhof, près de Paderbon en qualité de demandeur d'asile. Après un rejet de sa demande par l'office de l'immigration, un recours avait été déposé auprès du tribunal. La procédure suivait donc son cours au moment des faits. Ce qui fait dire à certains "qu'aucune menace d'expulsion immédiate ne pesait sur Adama Hawa Diallo." 
 
Pour en avoir le cœur net, Guinéenews a mené une enquête pour comprendre les circonstances qui ont conduit à la mort de notre compatriote. 
 
Après plusieurs tentatives infructueuses d'interroger un proche de Mademoiselle Diallo, Guinéenews s'est adressé à l'ambassade de Guinée en Allemagne. Interrogée sur les circonstances qui ont entouré le décès de notre compatriote, l'ambassade s'est tout d'abord montrée très affectée par cette situation, avant d'en profiter pour présenter ses condoléances à la famille éplorée.  
 
Selon Madame Wendler, secrétaire du Consul de Guinée en Allemagne, "d'après les documents officiels qui nous ont été communiqués par la police, il s'agirait d'un cas de suicide. En plus d'un constat de suicide, la police nous a rapportés que la défunte portait sur elle une lettre d'adieu."  
 
A la question de savoir si la défunte s'était donnée la mort suite aux menaces d'expulsion imminente qui pesaient sur elle, consécutivement aux laissez-passer délivrés par M. N'Faly Keita et son équipe, Madame Wendler s'est montrée plutôt méfiante. "Vous savez, il y a beaucoup de rumeurs sur ce qui a motivé cette déplorable situation. Pour le moment, nous ne disposons d'aucune information concrète qui étayerait ces rumeurs" nous a t-elle confié. " Par contre, je puis vous dire qu'aucun laissé passé n'a été délivré par l'ambassade pour l'expulsion de Mademoiselle Diallo, ce d'autant plus que les autorités Allemandes ne nous ont jamais contactés ou soumis un dossier la concernant" a précisé notre interlocutrice, avant de nous orienter vers M. Marcel Spitze, fiancé allemand de Mlle Adama Hawa Diallo. 
 
Après maintes tentatives infructueuses , Marcel Spitze finira par nous dire que compte tenu de l'état de choc dans lequel il se trouvait, il ne serait pas en mesure de faire un commentaire sur ce qui s'est passé. Pour plus d'informations, il nous dirigera à son tour vers le représentant de la communauté guinéenne à Düsseldorf, M. Alpha Diallo, qui a bien voulu nous donner des détails sur la disparition de notre compatriote. 
 
"D'après les informations que nous avons recueillies, Adama Hawa s'était rendue très tôt ce matin du 15 avril 2008 chez son médecin, avec qui elle avait rendez-vous. "Au terme de sa consultation, elle aurait confié à son médecin qu'elle n'arrivait plus à dormir. C'est ainsi que ce dernier lui aurait prescrit des somnifères" nous révèle M. Alpha Diallo. 
 
"Revenue chez son fiancé qui, comme d'habitude se trouvait à son lieu de travail à Cologne, à cette heure de la matinée, elle l'appelle pour lui dire qu'elle se trouvait à la maison. Ce qui était pour son fiancé une situation inhabituelle, à une heure pareille. Il quitta aussitôt son lieu de travail pour venir s'enquérir de ce qui se passait" continue M. Diallo. 
 
Arrivé chez lui, M. Spitze trouvera Adama Hawa allongée sur le lit et endormie. Il tentera de la réveiller sans succès." Notre compatriote était toute pâle et ne bougeait presque plus. Alarmé, il appellera une ambulance qui tentera sans succès de la réanimer, avant de la conduire dans une clinique de la ville de Krefeld, où elle succombera à 23h15, nous rapporte M. Diallo. 
 
Entre-temps, les enquêtes policières révèleront l'existence d'une lettre d'adieu qu'elle avait écrite à l'intention de son fiancé, ainsi que 20 comprimés de somnifère restants d'un paquet de 50 qu'elle portait sur elle. Dans cette lettre dont Guinéenews détient une copie, Mlle Diallo essaie maladroitement d'expliquer les raisons de son geste : " Cher Marcel, je sais que ce n'est pas une bonne idée, mais c'est ma décision. Je n'en peux plus avec cette situation de demande d'asile. Je te prie cependant de veiller à ce que ma mère puisse voir mon corps. Adama Hawa Diallo." Les enquêtes de police concluront donc au suicide. 
 
Interrogée par Guinéenews sur la vie quotidienne de Adama Hawa en Allemagne, la plupart de nos compatriotes parlent d'une fille qui était lassée de sa situation de demandeur d'asile. Elle aurait confié à des amis à Berlin que son fiancé n'arrivait pas à se décider à l'épouser et ainsi, régulariser sa situation. "On lui aurait conseillé de le quitter et de venir à Berlin, où des Guinéens pourraient l'aider. Mais elle s'est toujours accrochée à ce Monsieur", nous confie I. Sow.  
 
Il faut préciser enfin que la communauté guinéenne du NRW s'était massivement mobilisées pour contribuer aux frais de rapatriement du corps sur Conakry pour ce Mardi 22 04 2008 par le vol régulier de la Royal Air Maroc.  
 
Pour de nombreux observateurs ici, si les conclusions des enquêtes de police, ainsi que les témoignages recueillis dans la communauté guinéenne excluent la thèse selon laquelle notre compatriote aurait commis ce geste désespéré suite "aux menaces d'expulsion imminente qui pesaient sur elle, consécutivement aux laissez-passer délivrés par M. N'Faly Keita et son équipe", il n'en demeure pas moins que Mlle A. H. Diallo a été une des nombreuses victimes de l’hypocrisie des pays riches qui prétendent contribuer à l’éradication de la pauvreté dans le monde, tout en durcissant leur politique d’immigration. 
 
 
Ismaël Souaré 
Allemagne 
copyright guineenews  
 
 
09-04-2008 
 
Le forum national des Guinéens de la diaspora en question  
 
 
Après quatre décennies d’indifférence coupable, la Guinée vient de décider de se réconcilier avec elle-même. En évoquant le cas épineux de milliers de guinéens vivant à l’extérieur. Bien sûr c’est avec le gouvernement de consensus que nous est venu, cette belle initiative. La rencontre est prevue dans la seconde quinzaine de ce mois. En prelude dudit forum, une réunion de concertation avait eu lieu. Elle regroupait entre autre : les représentants des institutions républicaines, d’institutions internationales, de la société civile, du secteur privé, des ambassadeurs et représentants des partenaires au développement.  
 
 
Après un bref discours d’introduction, fait par le ministre des A E, la parole a été donnée aux participants. Si les uns et les autres ont apprécié l’idée de se réconcilier avec les milliers de nos compatriotes guinéens vivant à l’extérieur, la vraie question qui pourrait sortir des décombres est venue de l’Ambassadeur de la République d’Afrique du Sud en Guinée. Ce dernier, lui-même ayant été victime d’une persécution dans son pays, a enfoncé donc le clou. Il voudrait savoir pourquoi “tous ces guinéens ont quitté le pays ? Comment ils ont quitté et quels sont les motifs de ce départ massif ?'' Voila la question qui a fait couler la sueur au front des initiateurs. Et c’est à la réponse seulement de cette éminente question que l’on pourrait aboutir à une réconciliation digne de nom – le fait seulement de regrouper les guinéens de l’étranger n’est pas une réussite. Il faudrait que tous les tenants et aboutissants soient réunis dans un document digne de nom, qu’on ait la clé de la vérité. En tout cas, Me Abdoul kabèlè Camara devra s’attendre à beaucoup de questions, des réticences, des polémiques et même de la désobéissance. Qu’on ne se leurre pas.  
 
S’agissant principalement des questions épineuses qu’on pourra mettre sur la table des négociations, figurent en place les cas d’exécution, de persécutions, de meurtre qui ont été commis sur les nombreux adversaires politiques au temps de la Révolution, dirigée par feu Ahmed Sékou Touré. Ensuite des questions économiques, entre autres les cas d’appropriation par l’Etat des biens mobiliers et immobiliers d’éminentes personnalités qui ont été contrainte à l’exil, ne seront pas en reste. Socialement, les tristes cas des épouses et des enfants qui ont été séparé par la force des choses avec leurs parents après avoir raté et échoué dans leur éducation, contraints à la mendicité et à l’abus de l’alcool, sont des questions pertinentes auxquelles il faudrait justifier.  
 
 
Dans tous les cas, sans avoir l’intention de faire reculer l’équipe de Me Abdoul Kabèlè Camara, dans cette belle prise d’initiative, qui pourrait être certainement un créneau important pour intéresser les nombreux guinéens vivant à l’étranger d’intégrer leur communauté d’origine. Bien sûr c’est au cas où la sensibilisation au sein des migrants guinéens est bien menée. En attendant les résultats du forum national, tous les regards sont tournés vers le ministère des Affaires Etrangères. A qui l’on ne peut souhaiter qu’un succès éclatant à l’organisation de ce forum sur les compatriotes guinéens vivant à l’étranger dont la contribution financière, humaine et professionnelle pourrait être en tout cas un levain sûr au développement durable du pays.  
 
Demba camara; copyright infoguinee.com 
 
 
 
 
 
 
31 MARS 2008 
 
Le pulaar sous son plus beau jour 
 
Heureusement que la fausse note relevée au lancement du festival des arts et de la culture pulaar a dû être corrigée par les organisateurs.  
 
 
Les Peuls du Sénégal, de l’Afrique, du monde et de la diaspora ont marqué de leur présence l’évènement qu’accueille l’Hôtel Méridien Président trop exigu. Le ministre d’Etat, directeur de cabinet du Chef de l’Etat, M. Zackaria Diaw, le ministre de la Culture, Mame Birame Diouf, et les conseillers du président Wade, Hassan Bâ et Aliou Diop, ont pris part à la rencontre. 
 
 
C’est d’abord, une parade culturelle qui a vu défiler de la route de l’aéroport (juste à proximité de la maison du ministre Djibo Kâ) à l’hôtel Méridien Président, des taureaux montés par de belles jeunes filles peules, des chevaux parés aux couleurs des anciens chefs comme Alpha Molo Baldé ou El Hadj Omar Tall en temps de Djihad, la pirogue, occasion pour le chanteur d’acapella, Ngaari Ngaolé de revisiter le répertoire du regretté Guélaye Ali Fall, le « Peekaan » (incantations du pêcheur avant de se rendre à la pêche) qui a marqué la journée d’hier. Suivra ensuite, le folklore (du Fouladou, du Ferlo, du Djolof, du Fouta, du Boundou et du Niani Ouly et de la Guinée Conakry). Les Peuls ont marché pacifiquement sur Dakar. Haut en couleurs, cet évènement faisait la fierté de faire partie de cette communauté qui constitue la 3ème langue africaine. Le coordonnateur dudit festival et ses hommes se sont rachetés hier en réussissant la journée d’ouverture officielle. L’ombre du regretté Yéro Doro Diallo a plané sur la rencontre. Et une minute de silence à sa mémoire a rendu triste certains.  
 
Après cela, à la grande joie des nouveaux et anciens présidents de Tabital Pulaagu International (Tpi), les Guinéen Mamadou Alpha Diallo et le Camerounais Qadri Yaya, tout s’est bien déroulé. Après un discours conciliateur du président Diallo pour ramener la paix entre le président d’Arp/Tps et le coordonnateur du Festival de Dakar, on retiendra de poursuivre le programme par un concert au Théâtre national Daniel Sorano de Dakar. Là-bas, le groupe « Awloubé », Abou Thiam Ngaari Lao, Abou Dioubah Dé, Demba Dia Rock Mbalakh, le cousin à plaisanterie des peuls, le sérère Simon Sène, Bineta Laly Sow et Baaba Maal donneront la soirée une belle dimension culturelle.  
 
Ce matin, c’est autour des intellectuels de la communauté de plancher sur le sujet du symposium, à la maison de la culture Douta Seck. Ce soir, les festivaliers feront cap sur le Cices où seront montrées toutes les facettes de la musique peule. Et demain dimanche, une séance de lutte prévue au stade Demba Diop mettra fin à ce pèlerinage des peuls enterre sénégalaise. Il faut rappeler aussi que « la sensibilisation de la diaspora sur leur rôle historique d’avant-garde et de protection de la civilisation pulaar, l’implication accrue des chercheurs et linguistes au renforcement de l’académie et à l’enseignement pulaar, tels sont entre autres les objectifs de ce festival ». Enfin, plusieurs artistes seront décorés à cette occasion. « Tous les artistes qui ont contribué à la promotion de la culture pulaar seront décorés par la grande styliste Oumou Sy », annonce une source. 
 
 
 
Des Peulh au CRIF  
 
La Commission des relations avec les ONG, les syndicats et le monde associatif, que préside Jean-Pierre Allali, en association avec la Commission des relations avec les Afro-Antillais, que préside Yves Kamami, a reçu, le 20 juin 2007, une délégation de responsables de la Fédération des Guinéens et Africains de France. 
 
Cette Fédération , qui regroupe une soixantaine d'associations culturelles et de coopération, était représentée par son président, Ismaël Bah, son vice-président, le professeur Diallo Thierno et son secrétaire général, Mamoudou Barry. Tour à tour, les trois intervenants ont brossé un tableau historique et politique complet de la Guinée, notamment de l'ethnie peule, quelque 40 millions de personnes à travers l'Afrique et le monde, une ethnie dont les origines, malgré les nombreuses recherches, demeurent entourées de mystère et que certains, même, imaginent hébraïques. Islamisée à 98la population peule compte également des animistes et parle le fulfuldé. Le professeur Thierno a signalé qu'en dehors des projets connus, avant la création d'Israël, d'installation d'un État juif en Ouganda ou à Madagascar, les Peuls du Fouta Djalon, avaient proposé des terres pour un éventuel État juif. Cela leur a valu l'opposition d'autres ethnies qui les ont depuis désignés comme les « Juifs de l'Afrique ». La Guinée, sous le président Sékou Touré, avait rompu avec l'État d'Israël. Cette position a été confirmée par l'actuel président, Lansana Conté.  
 
Pour sa part, Ismaël Bah a affirmé qu'il était très favorable au rétablissement des relations diplomatiques entre la Guinée et Israël. Les questions les plus diverses ont été abordées et discutées : l'esclavage, la colonisation, les persécutions des Peuls et l'élimination systématique de l'intelligentsia, la comparaison des destinées du peuple juif et du peuple peul. Une réunion très intéressante et très enrichissante qui s'est achevée par une présentation très colorée de produits de l'artisanat populaire peul aux membres de la Commission.  
 
Source : CRIF  
 
 
Festival Peulh : Un pari gagné pour Tabital Pulaaku Belgique. 
 
 
 
Le festival peuhl a été un succès total. Des milliers de nos parents venant de tout l'occident, de la Guinée, Mali, Sénégal (délégation gouvernementale), Tchad, Niger, Burkina Faso, Sierra Leone, Guinée-Bissau etc. ont tous tenu des discours en pular devant un public plein de joie et des artistes peuhls des pays cités ont chanté et présenté des scènes culturelles peuhles.  
 
La rencontre du lendemain à l'initiative de Alpha Amadou a été plus concluante: une série de mesures en faveur de la communauté peuhle ont été adoptées:  
 
L’organisation doit être une association à caractère apolitique pour permettre à tous les Halpulars de toutes les sensibilités possibles de s'y reconnaître. Cependant, l'organisation doit désormais prendre position et interpeller des responsables politiques de tout pays où l'on pratiquerait une politique de répression visant des Peuhls. Le Tchad a été cité comme exemple. Les Présidents Wade et Toumany Touré du Mali seront priés d'intervenir au près de leur homologue Idris Deby dans ce sens.  
 
Œuvrer à l'épanouissement socio-politique de la communauté peuhle partout où besoin sera  
 
Construction du siège international à Bamako,  
 
Mesure de standardisation de la langue avec le concours des intellectuels dont certains ont été présentés pour enseigner et écrire une forme standard de poular (création d'une académie peule dans ce cadre et l'installation prochaine d'une TV peule câblée et d'un journal écrit en poular caractère arabe et latin etc.)  
 
Créer et faire connaître des bureaux Pulaku dans tous les grands centres afin de pouvoir apporter soutien et orientation aux Peuhls en déplacement.  
 
Créer des comptes bancaires sur lesquels la communauté peuhle pourrait verser mensuellement ou souvent, chacun selon ses possibilités, des cotisations qui vont entrer dans le cadre des programmes sociaux et aides envers les communautés peuhles démunies.  
 
Constructions des écoles et hôpitaux dans les régions peules démunies  
 
 
 
la proposition de Sans Loi, il a été aussi retenu d'élargir les programmes d'aide sociale à d'autres tribus minoritaires qui se trouveraient dans la nécessité au voisinage des peuhls.  
 
 
 
Un compte rendu de SADIO BARRY résident en Allemagne 
 
 
 
 
 
TUMMBONDIRAL TABITAL PULAAKU  
 
 
 
CIIMTOL DAƁƁOL TUMMBONDIRAL TABITAL PULAAKU NYNNDE 7-8 LEWRU MORSE (JULY) 2007, BRUSEL/BELJIK  
 
Ko nii yahri Tummbondiral Tabital Pulaaku ngal:  
 
Gila nyannde 3 lewru Morse(July) peŋɗe(delegates) ɗen fuɗɗii arude, no iwra leyɗe fow, nokkuuje fow, fii muraadu waɗeteendu nyannde 7-8 lewru ndun:  
 
Afika: Senegaal, Gine, Mali, Burkina Faso, Caad, Nyaamo Afrika...Peŋɗe mum ari nootii...  
Orop: Portugaal, Espaany, Faransi, Italy, Enngele, Holanndi, Otriisi, Almaany, Swiis...peŋɗe mum ari nootii  
Amerik: Diiwe Rennduɗe Amerika(D.R.A/U.S.A), peŋɗe immorɗe diiwe seertuɗe wano New York, Filadelfiya... Peŋɗe mum ari nootii...  
Peŋɗe no jokki hino ara haa kiikiiɗe nyannde 7-ɓere nedn, tawa ko woni e Beljik kon tawaaka. Hoɓɓe wernaa haa jipporde(hotel) nde heewi, jipporde goo kadi ɗaɓɓoyaa, ɗon kadi heewi, ka nder cuuɗi weernaa haa heewi tef. Ka ndaɓɓa, yimɓe ɓen arno haa woni guluuje, si golle fudɗaa wano yuɓɓiniranoo non.  
 
 
Golle yahri wano yuɓɓiniraa non; tumbondiral ngal ko ka Jaaɓi-haaɗirde(university) Beljik fiɓaa, e mooɓorde(slle/hall) mawnde inneteende UlB salle Dupreel/Ixelles, gila bimmbi haa kiikiiɗe:  
 
Hooreejo Tabital Pulaaku Beljik, Alhajji Alfaa Mamadu Jallo, ƴetti konngol toolni(bismii) seeniiɓe ɓen fow, wonaa oo maa oo, hay gooto ittitaaka, o holli weltaare makko e nootaango yimɓe ɓee, o holli kadi fiira ko yaltoyta e nder mooɓondire waaɗe wa nii, si ɗuum jokkondirii, kadi ko haaladaa kon siinaama...  
O firtani nootiiɓe ɓee ko jogoraa waɗeede e nde nyalaande jammaande Nyalaande Pinal Fulbe:  
 
Jeewte waɗeteeɗe ɗen e yewtooɓe ɓen, ka mooɓorde Dupreel ɗo, kono ɓaawo ɗuum ta yimɓe ɓen yejjitu kadi wonde hiirde no woodi haa janngo muuɗum...e nokkuure inneteende Molenbeek, naalankooɓe addaama ko welnana en hiirde nde haa wela ƴem...werlaaji(otooje) le no woodi ko naɓa yimɓe ɓen, nyaameteeji no woodi ko nyaamee haa lutta... O holli kadi wonde Tabital Pulaaku ko fedde nde wonaa-laamuyankoore, nde wonaa fii dawro(politik) maa diina, wonaa kadi leydi wootiri jey nde; ko nde fedde pinal e jokkere enɗam wonande kala yidɗo tawtoreede e tergal mayre, wonaa fii Fulɓe tan, kono ko fii kala giɗo Fulbe e giɗo pinal maɓɓe.  
"...ko saɗi mooɗon ko tooli, bismilla mon, on iwii ka mooɗon on seenike ka moodòn, on jaɓɓaama...", o maaki...  
 
On tuma Hooreejo Tabital Pulaaku Winndere/International, Alhajji Alfaa Aamadu Jallo(Kuuru) ƴetti konngol daɓɓol, o jaarni yimɓe ɓen e garal maɓɓe, immorde kala ka ɓe immori, o maaki no moyý´i ka Dr. Jibriilu Jallo, yeesojo penngal Mali, ka humpitata ɗo nootiiɓe ɓen hol no Tabital Pulaaku fuɗɗori haa hewti ka fewndii ɗo hannde, nde tawnoo ko e nder Mali ɗum rimanoo... kadi hannde heewɓe no ɗo, waawɓe saroyde ngoo miijo e leyɗeele ka ɓe imminiraa toon...  
Kono laatii no woodi njuɓɓudi ndi Tabital Pulaaku Beljik faalaa jokkude, so wonaa ɗum golle ɗee jiiɓoto... ko noon acciraa haa Ceerno Tijjaani Mbaalo, Hoolaaɗo Kuuɓal Tabital Pulaaku Orop, rokkoyaa yeewtere e ko yowitii fedde Tabital Pulaaku, ko ndee lomtiniraa yeewtere makko nde o jogornoo wadde, tawa tonngol mum ko FINAA-TAWAA FULBE....  
 
Ko ɓaawo ɗuum, Dr. Ceerno Jallo, ƴetti yeewtere yowitiinde e taariika Fulɓe, o yeewti ko yahta njamndi(leere) timmundi, fii maɓɓe, iwdi maɓɓe, e ko annduɓe woɓɓe haali e maɓɓe, fii iwdi e asli maɓɓe, e fergooji maɓɓe, gila dawaa dawi, haa hanndeere nde ka fergo feewndiingo hannde, e ɗuuɗude maɓɓe teŋtinii noon, e nder duunde Orop...  
Taariika Fulbe ko ko jiɓi annduɓe fow, nde wonnoo tuugnorɗe(seedeeji) ɗe no seerti, kadi annduɓe ɓe e hoore mum, ɓulli ka ɓe ƴoogata ganndal maɓɓe ɗoon hino seerti kadi...  
Kono o itti heɗiiɓe ɓen e kumpa, telen(bannge) wi'ooɓe Fulbe ko e Aaraɓɓe iwi, "...Wonde si en ndaarii ɗemngal nagl, e mbaadiiji lenyi ɗin ɗiɗi, Fulbe e Safalɓe, en taway wonde Fulbe wonaa ɓe iwɓe e Aarab-en..." Kono kadi si en ndaarii kuuɗe Safalɓe ɓee hannde e winndere nde en taway wi'ugol no iwi e maɓɓe wonaa hay ko mantortee fes...{fow kelli}...  
 
Kala faalaaɗo humpitaade fii taariika/daartol Fulbe hIno waawi janngude deftere Dr. Abuubakrii Muusaa Laam, inneteende Sawru Ganndal...nde woodi kadi e Faransiire(de l'origine egyptienne des peul)...  
Woodii ko Dr. Ceerno Jallo yeewti ko ɗuuɗi e ko hitti kono mi waawataa ɗum ɗo limtude...  
 
 
´Bayri Dr. Ceerno Jallo gasnii, Ceerno Abdul Malal Joop, mo Abdulaay Wade(laamɗo Senegaal) immini oo yéttti konngol, o yeewti ko haa honto janngugol Pulaar feewndii e nder leydi Senegaal, o wii hannde ɗum no wuuri toon no selli ken, ngam kala ka yahuɗaa a taway Pulaar no janngee, haa yottike e nokkuure nde annduɗaa, teeŋtnii noon ko yowitii e diiwe ka Fulɓe ɓen hoɗiri toon, ɗa waawi wi'ude gooto fof no waawi winndude jannga Pulaar, hannde koko ɓeydetee e ɗuum woni e ɗaɓɓeede, ngam janngugol ɗemngal tun naɓirtaa ngal yeeso, o maaki: Hino haani ka waɗen eɓɓooje(projektuuji) ɓamtooje Fuutaaji men ɗii, hella ka faggo, renndo e baŋ-woo-baŋ, ko on tuma tun ɗemngal ngal ɓurata heɓude doole, sabuna ndeen yimɓe ɓen ko ka weliri woo yahrata ɗaɓɓere, mo arii le ka maaɗa maa o jannga ɗemngal maa, o jaɓa maa o saloo... O wi'i ɗum noon ko yimɓe aruɓe ɗaɓɓere e njananiri(diaspora) ɓee haani lelnude ɗeen eɓɓooje, nde tawnoo ko kamɓe woni hannde jeere nde ballal mum ɓuri hay laamuuji ɗin ko faatii e wallitagol ɓesngu Afrika ngun... O anndintini wonde, faljere enen ɓaleeɓe ko tawde kala jawle ko naɓteten e nder Afrika, koko nyaamee tan hawrata, yimɓe walleteeɓe ɓen anndaa jawdi koko wiltintee(invest), kamɓe ko ari woo koko nyaametee haa laaɓa, sugu ɗum naɓirtaa leydi, maa lenyol yeeso...  
 
O holli hittere senndindirgol fedde Tabital Pulaaku nde e golle diina, sabuna buy e yimɓe ɓen, hino huutora diina ngam senndindirgol lenyol ngol, fecca ngol, kadi buy no nyoyý´ira rewɓe ɓen diina, tawa golle maɓɓe fow ko jooɗagol e nder suudu, waɗataa golle ɓamtooje e wallitotooɗe naɓirgol renndo(jamaa) yeeso... Elle so rewɓe ɓee acciraama ɓaawo, ɓamtal heɓotaako ɗon fes...  
 
O jaarni arɓe ɓen fow, o holli weltaare makko mawnde e golle Tabital Pulaaku hittuɗe ɗe, o jaarni kadi Abdulaay Wade imminɗo mo on, o anndintini wonde Tabital Pulaaku no wuuri selli ken e nder leydi Senegaal, tawi kadi laamu nguu no weltori ɗuum fota...  
 
Yeewtere makko no waɗi fiira mawka, ka mi waawataa ɗo fow annditude...  
 
 
´Bayri ɓe ɗo yewtii, naalankooɓe ɓen noddaa moni fow, yimi jimol gootol, ko kamɓe nih, mo kala e maɓɓe no laggii daande mum haa weli ƴem.  
Maalik Paate Soh(Senegaal) fijanii seeniiɓe ɓen, nyande tumbondiral Tabital Pulaaku ngal, Brusel/Beljik, kanko e Mamadu Dem(Moritani), Dura Bari(Gine Konaakiri), Mohamed Bah(Sira Liyon), Sammba Diku(Senegaal), Iisa Soh(Moritani), Abdul Siree, e woɓɓe goo.  
´Be welnanii men ndeen nyannde sanne.  
´Baawo ɗum, yimɓe ɓen yalti nyaami soyý´aari, fowtii seeɗa, si ɓe naati tokkagol e jeewte ɗe.  
Nde artanoo, Ceerno Tijjaani Mbaalo, Hoolaaɗo Tabital Pulaaku Orop ƴetti konngol, o yeewti holno Tabital Pulaaku Winndere jibiniraa, haa yottii ka woni ɗo... (kala faalaaɗo humpitaade fii muuɗum, miɗo waawi rokkude mo jokkorde oo Ceerno mawɗo, haa o humpitoo ko laaɓi pos, ngam ɗuum heƴataa ɗo winndugol wonande dumunol happaangol... )  
 
Ceerno Sammba Jaamanka, mawɗo ganndo, jooɗiiɗo Faransi kadi ƴettuno yeewtere daɓɓere, o tari ɗon jimɗi Ceerno Ndane Seelenke Jallo, mo Gine Konaakiri, tonngol yimre nden ko: Fii Honɗum?, nde yimre no hitti nyannde woo nyannde, ko yimre dawro, yimanoonde ado Seeku Tuure mboomude...Mi winndoyay nde ka tonngol men inneteengol NO HOCCII KONO CIKKAAKI... ka BOUBAH.COM, hinde foti winndeede ɗon...  
 
Hella ka jimɗi, sagata men inneteeɗo Ceerno Abdulaay Sih, waɗani en yimre hirjinoore fewndiiɓe ɓen e janngugol Pulaar... Fof weltii nofeewi(fota).  
 
Nde oon ɗon gasni, ko Ceerno Njaay Kan, waɗi yeewtere ko faatii e jillondiral Fulɓe e nder renndo Beljik ngo, ngam kala ka neɗɗo yahi yoo eto noo anndira ko o haani wadde e leydi ka o woni ɗon, gila e fotddeeji makko ɗi o haani heɓude, haa e ko faawii mo waɗande ndiin leydi ka o weernaa ɗon. O holli hay gooto ta welsindo e ko nanndi e ɗum, ɓayri ko oon tuma tun o waawata heɓude fotdeeji makko ɗin no haaniri noon...  
 
´Duum noon, yo fow janngu ɗemngal leydi ka ɓe woni ɗo, fii yo ɓe waawu janngude mecce goɗɗe ɗe anndu-ɗaa hino waawi wuurnude ɓe kala ka ɓe yahri e winndere nde, maa si aroyii ɓe hootude ka maɓɓe, wooday gannde ko ɓe neldori leyɗe maɓɓe ɗe. Taa ɓe yejjitu kadi hiɓe waawi wadde ɗo geɗe buy, hay daranagol fii laamuu e benngeeji goo...  
Teddinen laabi leydi ndin, lamnditoɗen fii fotdeeji men ɗin, nguurndam ko jaaɓondiral golle e pehe...  
 
Yimɓe buy yeewtiino ndeen nyannde, ko haani e ko hitti e nguurndam meeɗen, hiɗen toroo Geno nde ɗuum wontanta en fiira e peewal e ɓamtal, haa poomaa.  
 
Kadi, defte ittiraama nokkuuje seertuɗe, kala faalaaɗo ndeen nyannde sooduno defte ko yonata, gila e selluka, conye/conyce, ganndal, taariika, filosofi, diina...  
 
Nafoore mawnde heɓike e mum, yimɓe ɓen fow weltorii Tabital Pulaaku e golle ɗe ɓe jokki ɗe, e eɓɓooje jogoraaɗe waɗeede ɗe, wano:  
 
-Lowre Tabital Pulaaku  
-Defterdu Pulaar/fulfulde  
-Haalirde(rajoo) Pulaar/Fulfulde Winndere(International)  
-Ayaawo-Haalirde(Telewison) Pulaar/Fulfulde  
-Banki Pulaaku  
-Fotnugol Pulaar/Fulfulde  
-Janngingol Pulaar/Fulfulde  
-Koolol winnderewol Fulɓe  
-Moyý´ingol filmuuji paykoy/Naɓka(nate haalooje) ekwn...  
 
Yoga e ɗee ɗoo eɓɓooje fuɗɗaama, goɗɗe no e laawol...Jonnindiren juuɗe gollen, yurmondiren, enɗondiren toowen...  
 
Mi yi'i deftere nde mi nanaynoo fii mum gila neeɓii, haa mi sikki ko taalol, hinde innee Kavela e Fulɓeya...Miɗo weltori nde fota, hanndeere nde...  
 
Jemma mum, min yahi min hiiroyi minen e ɓe naalankooɓe yarlitiiɓe, saliiɓe hay yoɓeede, ɓe maaki kamɓe ko lenyol maɓɓe ɓe woni egollnde, ɓe lamndaaki njoɓdi, min hiiridi e welo-welo enɗam e yurmeende, Alla ayniri men jam makko, haa weetii weres, ɓe no yima, no yimira gooto-gooto, e wonde ɓe yimida ɓe jaaɓondira, no weli no foti, hay gooto faalaaka yo lannu(gasu), kono tawi maa ɗum. Si ko weltaare, ko haa wa ɗo,jaka si goɗɗo no weltii panndi(ɓurti) o ɗaanataako. Balɗetati mi ɗaanaaki, woɓɓe koko ɓuri ɗuum...  
 
Nyannde jeetati mum, min waɗi mbatu ka jipporde(hotel) Sheraton, minen e peŋɗe nootiiɗe ɗen, haaldaa yo mo kala eto tawtoreede e dente Fulɓe saakitiiɗe e winndere ndee, wano Tabital Pulaaku, etoɗen jogondiren gila e sera haa e sera, ɓamten lenyol men ngol itten ngol e tampere ka ngol feewndii ɗon, ɗuum noon gasataa e ɓaawo pottal, pottal le wonaa ko hoyi, koko saɗti sanne, ngaameelo e mawninkinaare darnataa pottal, naafitiri ngal yahra yeeso...  
Mawɗo meeɗen inneteeɗo Alhajji Usmaani Bah, galo nafoowo, ardunooɗo e Hooreejo Tabital Pulaaku Winndere, Alhajji Alfaa Aamadu Jallo, galo nafoowo kadi, waɗi ka jipporde ɗon yeewtere fiirnunde sanne hella ko yowitii e Banki Pulaaku on...Fow mi waawataa winndude ɗo, kadi mawɓe maaki no woodi ko haaletee e luumo, no woodi kadi ko haaletaake e luumo(jeere)...  
 
Fow neltaa faade e musiɓɓe men wonɓe e winndere nde , mo kala ka woniri yoo eto emmbere mbaawdi mum fii fottingol lenyol ngol, hara aamaali, hulaali feloore, mo kala kadi annda ɗum ɗo ko kafaaɗum, wota accire gooto, sabuna junngo wooto kelllataa, wullaango jemma accidataake e gooto...Kadi hawtuɓe senndoday... Ko lutti kon no waawa yewtoyeede Mali/Bamako, nyannde Yiilirde Tabital Pulaaku nden jooɗoyii toon, e nder nde ɗo hitaande, si Geno muuyii...  
 
Fow saakitii e hoore weltaare, e kiram Pulaaku e enɗam lenyol...  
 
Yoo wuuru Pulaar e Pulaaku e Afrikyankaagal, haa darngal daroo...  
On jaaraama.  
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

(c) le boss boston - Créé à l'aide de Populus.
Modifié en dernier lieu le 26.12.2009
- Déjà 1339 visites sur ce site!